Pourquoi devenir MSU

dernière modification de cette page : 28/09/2021

Qu'est-ce qu'un MSU ?

Un praticien agréé Maître de Stage des Universités, est un médecin qui accueille des étudiants en stages afin de leur permettre de se former à la médecine générale.

On peut devenir MSU pour 4 types de stages :

  • le stage de deuxième cycle, pour les externes en 5ème année de médecine,
  • le stage de niveau 1, pour les internes en 7ème année de médecine (c'est la 1ère année en DES de médecine générale, aussi appelée Phase Socle),
  • le stage de niveau 2 ou SASPAS (Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisé), pour les internes en 9ème année de médecine (c'est la 3ème année de DES, Phase d’Approfondissement),
  • le stage ambulatoire validant la santé de l’enfant et de la femme, en Phase d’Approfondissement 1 ou 2.

Pourquoi devenir MSU ?

Formez les étudiants à devenir médecins généralistes, devenez MSU !

Le MSU a un rôle important, décisif et central dans la formation de l’étudiant en médecine.

  • Être MSU, c’est transmettre ses savoirs, partager son expérience, sa vision du métier de médecin généraliste.
  • C’est faire découvrir aux étudiants la richesse et la réalité de leur futur exercice, en les faisant bénéficier d’un apprentissage de terrain indispensable.
  • C’est promouvoir la médecine générale et accompagner les étudiants dans le développement de leurs compétences professionnelles, telles que l’approche centrée patient, la gestion des pathologies aiguës et chroniques les plus fréquentes, la communication avec les sujets de tous âges et de toutes origines, le travail en équipes de soins primaires et en réseaux de soins.

La spécialité est ainsi revalorisée, les vocations réconfortées et les installations en médecine générale rassurée.

E.VIVOT - La maîtrise de stage en médecine générale : un moyen de valoriser l’exercice professionnel du médecin généraliste ? Thèse d’exercice de médecine Université de Nancy 2012

Devenir MSU permet aussi un développement de ses propres compétences professionnelles. Etre MSU, c'est :

  • mettre à jour ses connaissances, les partager, rencontrer d’autres MSU,
  • s’interroger et améliorer ses pratiques,
  • lutter contre l’épuisement professionnel, le burn-out, en sortant de la routine, en prenant du recul sur sa pratique. C’est une réelle plus-value au quotidien.

Être MSU, c’est aussi trouver « plus facilement » un remplaçant, un collaborateur ou futur associé, en connaissant les étudiants et en faisant partie d’un réseau d’enseignants.